Ética del cuidado de sí y creación literaria. En busca de nuevos espacios de reflexión a través del estudio de la obra de Derrida, Foucault, Espinosa, Genet y Guibert

  1. Garrido Rodríguez, Natividad
Supervised by:
  1. Domingo Fernández Agis Director

Defence university: Universidad de La Laguna

Fecha de defensa: 25 February 2022

Committee:
  1. Daniele Lorenzini Chair
  2. Margarita Vázquez Campos Secretary
  3. Carmen Márquez Montes Committee member
Department:
  1. Historia y Filosofía de la Ciencia, la Educación y el Lenguaje

Type: Thesis

Teseo: 706897 DIALNET

Abstract

L'objectif de cette recherche est d'explorer le rapport entre la création littéraire et “l'éthique du souci de soi” présentée par Michel Foucault. Cette proposition éthique nous permet de réfléchir aux conditions auxquelles la subjectivité est en fait confrontée et de localiser les espaces de résistance et de liberté, où l'expérience littéraire est un espace idéal pour percevoir la potentialité et la matérialisation dans la pratique. Les analyses de Foucault sur la manière de dire, d'être et de faire du cynisme antique et son héritage dans l'art moderne sont l'un des aspects fondamentaux que nous explorons afin de penser l'extension de cette éthique dans la pratique littéraire de trois écrivains spécifiques, Agustin Espinosa, Jean Genet et Hervé Guibert. Parallèlement à ces analyses et à d'autres analyses de Foucault, les recherches de Jacques Derrida sur l'écriture et la littérature sont fondamentales pour approfondir ces analyses. Les deux auteurs nous aident à penser le lien entre la littérature et l'éthique et leurs alliances et à défendre l'expérience de la littérature dans son ensemble qui permet la résistance et aide à penser de manière créative les espaces de résistance de la subjectivité. Espinosa, Genet et Guibert rendent compte de manière positive de ces liens entre éthique et littérature et illustrent tout un "souci de soi" dans lequel l'écriture se présente comme un champ de bataille et d'émancipation personnelle. Ces trois écrivains nous montrent dans leur pratique littéraire la possibilité de résister au pouvoir et servent à explorer cette éthique et à analyser sa mise en pratique. La réalisation de ces analyses nous aide à défendre l'importance du littéraire pour la réflexion philosophique, car il nous permet d'analyser diverses questions morales, éthiques et politiques. Mais aussi, l'exploration de ce rapport entre la création littéraire et l'activité philosophique contribue également à favoriser de nouvelles stratégies de résistance et d'autonomie personnelle.